03.20.19.20.00
Je souhaite entreprendre, je m’inscris à l’atelier projet Cliquez ici

Fondateurs : Samuel Lefevre, Vincent Liogier
Date de création : 02/09/2014
Parcours : accompagnement avant la création,
suivi après la création,
BGE Club Financements : prêt plateforme d’initiative, prêt bancaire, nacre, apport personnel

Get Out
128 Rue Solférino, 59000 Lille
Tél. 03.62.65.40.56
www.getout.fr
lille@getout.fr

Un jeu d’énigme gradeur nature.

Get Out excelle dans l’immersion.

Serez-vous le nouveau Sherlock Holmes ? Munissez-vous d’une loupe, de gants et pénétrez dans l’univers de Get Out, inspiré du célèbre détective. Partie de Lille, la marque Get Out se répand comme une traînée de poudre avec des ouvertures à Reims, Amiens, Liège, Orléans et bientôt Caen. Il faut dire qu’au terme de 15 mois d’existence, Get Out Lille avait déjà reçu plus de 30 000 joueurs.

Get Out est donc un escape game. Vous avez 60 minutes, pas une de plus, pour résoudre votre enquête et sortir à temps. Samuel Lefevre et Vincent Liogier sont les créateurs du jeu. Ils ont soigné la déco rétro et cultivé l’art du mystère. L’immersion est totale.

Le concept est développé pour mettre à l’épreuve ses aptitudes à la cohésion et au jeu en équipe. Durant ce jeu d’évasion grandeur nature, la perspicacité du détective et l’équipe sont les meilleures alliées pour sortir de la pièce remplie d’indices. Il est nécessaire de comprendre le sens et la relation entre chaque indice.

A Lille, trois enquêtes sont aujourd’hui disponibles abordant chacune un contexte différent : la panic room de la Maison Blanche dans les années 60, les bureaux de Scotland Yard, la révolution industrielle dans les années 20. Sur la page facebook, les photos des équipes d’enquêteurs sont ensuite publiées.

L’idée de se lancer dans ce projet est venue lors d’une fête entre amis, une “murder party”. Expatrié à Londres, Samuel décide de revenir dans le nord pour tenter l’aventure avec Vincent. Les deux acolytes étudient alors la faisabilité du projet avec BGE Hauts de France et mobilisent 80 000 euros de financements auprès de financeurs bancaires et solidaires.

Le succès est au rendez-vous avec un taux de remplissage qui dépasse les 70%. Un parcours récompensé par le prix régional du Concours Talents en 2015.